lundi 5 novembre 2012

Éducation des investisseurs : le Québec en bonne posture.

Les 2 et 3 novembre dernier avait lieu la rencontre annuelle des responsables de l'éducation des investisseurs de commissions en valeurs mobilières nord-américaines.  L'événement a eu lieu à Kansas City et a regroupé plus de 75 participants et conférenciers. C'est une initiative de la North American Securities Administrators Association (NASAA).

Cette année, 3 sujets ont monopolisé l'événement : les médias sociaux, le crowdfunding et la sensibilisation des professionnels "parallèles" de l'investissement, i.e. les comptables et les différents titres reliés à cette profession.

L'Autorité des marchés financiers et son réseau de partenaires québécois semblent profiter de ressources impressionnantes par rapport à la situation de plusieurs commissions en valeurs mobilières américaines aux prises avec des restrictions budgétaires. 

Pour les trois grands sujets abordés à la NASAA, des initiatives concrètes sont déjà en élaboration au Québec : campagnes de l'Autorité (sans compter celles d'autres partenaires) sur Facebook, Twitter; ainsi qu'un nouveau feuillet sur le crowdfunding de l'Autorité et la volonté de mieux le définir légalement sont au nombre des initiatives en cours.  De plus, l'Autorité travaille actuellement sur un projet de sensibilisation des représentants qui pourrait débuter dès 2013.

Au-delà de ces projets, ce sont surtout les ressources et outils disponibles au Québec qui nous démarquent de plusieurs, sinon de la grande majorité des États américains.  À cet égard, je souligne la longueur d'avance marquée de l'Autorité sur ses consoeurs nord-américaines en intégrant l'éducation financière aux quatre priorités de son plan stratégique 2012-2016.

Souhaitons que tous ces efforts de l'Autorité jumelés à ceux de ses partenaires puissent avoir un impact chez les consommateurs. C'est assurément un travail de longue haleine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire