jeudi 8 décembre 2011

De l'intention à l'acte. Révision en langage simple et clair du contrat de base en assurance automobile (FPQ no 1)

Le Groupement des assureurs automobiles (GAA) et l'Autorité des marchés financiers réalisent actuellement un des plus importants projets d'éducation financière ou de littératie financière : la révision en langage clair et simple du contrat de base en assurance automobile (FPQ no1).

Pourquoi qualifier cette initiative de projet en éducation financière?  C'est simple. Le régulateur et l'industrie s'unissent pour rendre plus accessible l'un des contrats les plus répandus au Québec; contrat pour lequel on estime qu'une seizième année est nécessaire pour bien le comprendre.  En rendant le contrat plus compréhensible, par un plus grand nombre de consommateurs, les initiateurs du projet assument leur part de responsabilité; il ne restera plus qu'aux consommateurs à le lire et poser les questions pour bien le comprendre s'il y a lieu.  En d'autres mots, les consommateurs auront accès à une information vulgarisée pour comprendre leurs droits, mais aussi leurs responsabilités.

Ceci est donc à mes yeux un projet concret visant à accroître le niveau de littératie financière des consommateurs.  Ce projet est actuellement en développement et est notamment bonifié par la participation d'Éducaloi.  On devrait y voir plus clair autour de 2013.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire