mardi 8 novembre 2011

L'indice Desjardins... les Québécois en savent peut-être moins, mais se comportent aussi bien que les Canadiens dans leurs finances!

L'Indice Desjardins est un nouvel outil de mesure des connaissances et des attitudes des consommateurs à l'égard de leurs finances personnelles.  L'indice comprend un sous-indice sur les connaissances et un autre sur les comportements. Recueillies auprès de plus de 3 000 internautes canadiens, les données démontrent des signes inquiétants (mais pas vraiment surprenants) en ce qui a trait aux connaissances financières, plus particulièrement chez les jeunes.

Parmi les données qui ont attiré mon atention, soulignons le comparatif entre le Québec et le Canada sur l'indice des connaissances et celui des comportements financiers.  Le Québec a un indice de 68 pour les connaissances, tandis que le Canada score à 73.  Toutefois, au niveau de l'indice comportemental, le Québec score au même niveau que le Canada, soit 68.

Ce résultat a de quoi relancer le débat sur l'importance des connaissances par rapport aux comportements financiers réels des consommateurs.  Connaître ne serait pas assurément signe de meilleurs comportements.  Cela ne me surprend pas vraiment... on l'a vu dans les résultats de l'étude de Suret et Carpentier (2011) et aussi dans quelques sondages réalisés auprès de victimes de fraudes, notamment aux États-Unis où l'on a découvert que les victimes ont souvent un niveau relativement élevé de connaissance des produits et services financiers.

Alors, vivement l'exploration des méthodes dynamiques d'apprentissage, celles plongeant les individus dans une situation basée sur la réalité et l'expérience...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire