vendredi 4 mars 2011

Spécialistes de l'éducation finanière... que le débat commence!

À quoi peut bien servir l'éducation financière, sachant que le combat peut paraître inégal?  En effet, face à la force de frappe de l'offre savamment étudiée de produits et services, peut-on espérer que l'enseignement des notions de base en finances personnelles puisse rivaliser à armes égales?

C'est une des questions soulevées par Linda Stern de l'Agence Reuter dans un article du National Post.  Je vous invite à lire cet article qui m'a été proposé par Valérie Sauvé de l'AMF.
http://www.financialpost.com/personal-finance/Financial+literacy+limits/4377321/story.html

À mon avis, ce genre de remise en question est profitable pour les spécialistes en éducation financière... surtout à l'heure ou de plus en plus de gens et d'organisation s'y attardent.  Avant de trop favoriser la multiplication des initiatives en éducation financière, il y a lieu de considérer la mesure des retombées et surtout l'impact et l'efficacité - dans le réel - des programmes pour les consommateurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire